Un incinérateur particulièrement.... toxique

La Rédaction

Sujets relatifs :

2012 risque se s'avérer compliquée pour le Syndicat intercommunal pour la destruction des résidus urbains (Sidru) qui regroupe quinze communes de la Boucle de la Seine dont Poissy, Saint-Germain-en-Laye (78). Un des emprunts toxiques, contractés en 2009 auprès de la banque Depfia, pour acquérir un incinérateur, inquiète en effet au plus haut point... Le 10 février, alors que le Sidru présentait à Saint-Germain-en-Laye son projet de budget pour l'année 2012, huit élus ont refusé de voter le budget qui proposait de porter la cotisation par habitant (216819 habitants au 1er janvier 2012) à 12 euros et que le prix de l'incinération pour les communes, et par habitant, soit relevé à hauteur de 101,12 euros (contre 96,30 euros en 2011). La chambre régionale des comptes doit, de plus, rendre public prochainement son rapport sur le syndicat.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Éditorial : Fausse route

Éditorial : Fausse route

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Plus d'articles