abonné

Un jour je me suis planté : j’ai sous-estimé la difficulté à manager d’anciens collègues

Eric Delon
Un jour je me suis planté : j’ai sous-estimé la difficulté à manager d’anciens collègues

bureau.manager

© jules - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Ma hiérarchie vient de me nommer manager et supérieur hiérarchique de mes anciens collègues. Une situation pas évidente à gérer.

test banniere un jour je me suis planté

Lorsque j’étais membre du service dont je viens de prendre la responsabilité, j’entretenais une relation d’égal à égal avec le reste de l’équipe. Je partageais les ressentis, les succès, les échecs avec mes collègues. Ma hiérarchie vient de me nommer manager et supérieur hiérarchique de mes anciens collègues. Une situation pas évidente à gérer.

Mon erreur ? Avoir tenter de conserver le même type de relation que j’entretenais auparavant avec mes collègues

À la machine à café, j’avais envie de continuer à plaisanter avec eux, de continuer à entretenir un lien informel. Or, je sens bien que la relation[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles