abonné

Un jour je me suis planté : j'ai voulu tout contrôler et je n'ai pas su déléguer

Eric Delon

Sujets relatifs :

,
Un jour je me suis planté : j'ai voulu tout contrôler et je n'ai pas su déléguer

deleguer_AdobeStock_122385818

© Jakub Jirsák - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Tout manager doit réaliser de nombreuses tâches et faire face à de multiples échéances. Mais doit-il tout faire lui-même au risque d’échouer dans sa mission ?

test banniere un jour je me suis planté

En tant que responsable d’une équipe de collaborateurs, tout manager est amené à se poser la question : « Dois-je traiter moi-même ce dossier ou dois-je le déléguer à un membre de mon équipe ? ».

La tentation peut être grande de traiter en direct le projet ou de ne confier que des tâches parcellaires d’exécution à mes collaborateurs.  Mais je peux être confronté à des résultats décevants, voire catastrophiques, par rapport à ce que j'avais escompté, en refusant de déléguer. Donc...

Je ne me suis pas concentré sur mes priorités

Face à cet échec, il m'appartient d’en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles