Un management cassant et autoritaire peut-il constituer un harcèlement moral ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Un management cassant et un style sévère ou autoritaire ne sont pas constitutifs à eux seuls d'un harcèlement moral au regard notamment de la personnalité du collaborateur concerné.

 Une responsable de production d'un centre d'exploitation des transports de La Poste avait rencontré (en 2002 et 2003) des difficultés professionnelles et relationnelles avec son nouveau supérieur hiérarchique direct - chef d'établissement du centre. Le tribunal administratif avait condamné La Poste à verser à l'intéressée la somme de 8000 ¤ au titre d'un préjudice moral et de troubles dans les conditions d'existence.

La juridiction d'appel a constaté que l'agent se plaignait notamment (sans les établir formellement) de propos agressifs ou vexatoires que lui aurait adressés son supérieur. La CAA a relevé qu'il résultait de divers témoignages que le chef de centre avait effectivement un management cassant et un style sévère ou autoritaire, tout comme l'agent elle-même.

La CAA a considéré qu'un tel comportement n'est pas à lui seul constitutif d'un harcèlement moral dès lors qu'il ne résulte pas de l'instruction qu'il aurait excédé les limites de la discussion vive au cours de laquelle deux fortes personnalités, sans la présence d'un tiers, défendent des points de vue opposés.

Il a été conclu à l'annulation du jugement du tribunal administratif.

(CAA Versailles - 17 février 2011 - n° 09 VE 02269).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Plus d'articles