Un non renouvellement de contrat peut-il constituer un refus de titularisation ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Le refus de renouveler un contrat doit s'analyser comme une décision de licenciement en fin de stage si le maire a informé l'agent par courrier, après son engagement, qu'il serait nommé stagiaire à compter de la date de son recrutement.

 Une agent avait été recrutée dans une commune sur un contrat d'agent d'entretien non titulaire à compter du 1° septembre 2002. Par un courrier du 6 décembre 2002, le maire avait informé l'intéressée qu'elle serait, conformément à sa demande, mise en stage à temps non complet à compter de son recrutement (le 1° septembre 2002).

A la suite d'un avis d'inaptitude physique rendu par le médecin agréé de la commune (mars 2003), le maire avait décidé (le 5 juin 2003) de ne pas renouveler l'agent dans ses fonctions.

La juridiction d'appel a considéré que le refus de renouveler l'agent dans ses fonctions doit s'analyser comme une décision de licenciement pour inaptitude physique de l'agent en fin de stage.

La décision du maire a été annulée, contrairement au jugement rendu en premier ressort.

(CAA Lyon - 9 septembre 2012 - n° 08 LY 02608).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles