Un train d'avance... à bon prix

La Rédaction

Sujets relatifs :

La région Languedoc-Roussillon vient de lancer sa deuxième ligne ferroviaire à tarif unique. Pour voyager entre Perpignan (66) et Villefranche-de-Conflent (dix arrêts et 45 km), les usagers bénéficient du prix symbolique d'un euro, soit deux euros l'aller retour. Lancée le 2 juillet, la première ligne à un euro entre Nîmes et le Grau du Roi affichait au pointage effectué le 29 août un total de passagers de 106 440, une moyenne de 1 800 voyageurs par jour avec des pointes de 3 132 voyageurs le 30 juillet et 4 084 le 11 août. L'objectif reste une généralisation du TER à un euro sur l'ensemble du réseau régional en 2013.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles