Un tweet « pas très grave »

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, a dénoncé jeudi les "cafouillages" du nouveau gouvernement socialiste dans différents domaines, relativisant toutefois l'affaire du tweet de Valérie Trierweiler qui n'est "pas très grave".
Il y a eu de la part du nouveau pouvoir "cafouillages sur le cannabis, cafouillages sur la politique de justice et de sécurité, cafouillages sur l'école maintenant", a estimé l'ancien ministre des Affaires étrangères sur Canal +.
"Il y a un mot qui est ignoré dans le vocabulaire socialiste, c'est le mot compétitivité et on fait actuellement exactement le contraire de ce qu'il faudrait faire pour améliorer la compétitivité de nos entreprises", a-t-il ajouté d'autre part.
Quant à l'affaire du tweet de la Première dame accordant son soutien à l'adversaire de Ségolène Royal à La Rochelle, Alain Juppé a estimé que ce n'était "pas très grave".
"M. Hollande est un homme normal. Il a des problèmes de famille comme toutes les familles recomposées. C'est pas très grave", a dit celui qui est lui-même remarié.
"On nous a dit qu'on aurait un pouvoir exemplaire. L'exemplarité a explosé en plein vol et pour des tas de raisons, pas uniquement pour celle-là", a-t-il ajouté.
Quant aux dénonciations socialistes sur l'attitude de l'UMP à l'égard du Front national, avant le deuxième tour des législatives, Alain Juppé y a vu une "opération d'enfumage extraordinaire".
"On va nous faire croire que l'enjeu de dimanche prochain, c'est le Front national. Il n'y a absolument aucun risque que le FN ait plus de députés que ceux des doigts de ma main" et bien moins que si les socialistes instituaient la proportionnelle, a-t-il argumenté.

Retrouvez toute l'actu des législatives dans notre dossier thématique "Législatives 2012"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles