Une addiction peut en cacher une autre

La Rédaction

Sujets relatifs :

Enfin une bonne nouvelle !  Le LSD ou acide lysergique diéthylamide, un psychotrope hallucinogène puissant, soignerait l'alcoolisme. En effet, selon une étude de la Norwegian University of Science and Technology (NTNU) et de la Harvard Medical School publiée dans le Journal of Psychopharmacology, pris à petite dose, l'acide lysergique diéthylamide pourrait venir en aide aux personnes atteintes de dépendance à l'alcool. Les scientifiques norvégiens ont en fait repris l'analyse de six études menées il y a plus de quarante ans au moment où le LSD était monnaie courante, notamment dans les communautés hippies.
Les chercheurs estiment qu'une dose de LSD, donnée dans le cadre expérimental d'un programme de sevrage, permettrait une diminution de la consommation d'alcool. Mais, ils nuancent leurs propos en indiquant qu'il s'agirait d'un comportement à risque car les conséquences d'un traitement au long cours ne sont pas connues.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles