Une diminution de notation suffit-elle à justifier un non renouvellement de contrat ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Un refus de renouvellement d'un contrat ne peut être fondé sur une brutale diminution de notation, en l'absence de remarques ou d'incidents susceptibles de la justifier.

 Une commune avait engagée en CDD une contrebassiste-solo, co-soliste stagiaire, au sein de l'orchestre philarmonique de la ville. Le tribunal administratif avait annulé la décision de non-renouvellement de l'engagement de l'intéressée.

La ville se référait, pour justifier le non renouvellement du contrat, à l'appréciation portée par le directeur musical de l'orchestre sur les qualités professionnelles de l'agent qu'il estimait insuffisantes pour occuper un poste de co-soliste.

La juridiction d'appel a constaté que l'agent était lauréate de plusieurs prix avant son arrivée au sein de l'orchestre de la ville où elle avait été d'ailleurs été sélectionnée à l'unanimité, après passage d'un concours de sélection.

La CAA a également relevé que la notation de l'agent avait fait l'objet d'une brutale dégradation, sans qu'il ne lui soit fait état d'aucune remarque ou d'aucun incident au cours de l'année écoulée, susceptible de la justifier.

Dans ces conditions, la CAA a considéré que le motif invoqué par la ville tenant aux qualités professionnelles insuffisantes de l'agent ne pouvait être regardé comme matériellement établi.

(CAA Marseille - 9 mai 2012 - n° 09 MA 03303)

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles