Une micro-centrale thermoélectrique à base de nano-silicium

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une équipe de chercheurs de l'Institut de génie énergétique et environnemental de Duisbourg (IUTA - Rhénanie du Nord-Westphalie), de l'Université de Duisbourg-Essen (UDE) et de l'Association allemande pour les techniques de soudage (GSI mbH) a conçu une micro-centrale thermoélectrique à base de nano-silicium, de dimensions 18mm* 21mm* 6mm. Cette micro-centrale permet de convertir de la chaleur perdue (frottements, effet Joule...) en électricité. Elle ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour l'industrie automobile, les technologies liées à l'énergie et à l'environnement ainsi que les procédés industriels où les réseaux sans fil (capteurs, points de connexion) nécessitent une alimentation électrique.

Les générateurs thermoélectriques conventionnels, principalement utilisés dans le secteur aérospatial ainsi que des applications particulières, contiennent la plupart du temps des matériaux toxiques (plomb) ainsi que des terres rares (sélénium, tellure) nécessitant un effort important pour leur traitement et leur recyclage. Ainsi, l'équipe de chercheurs développe une nouvelle technologie reposant sur du nano-silicium, possédant un rendement égal et un coût de fabrication moins coûteux par rapport aux techniques conventionnelles, tout en étant adaptée à la production de masse. Le silicium, disponible en quantité importante et facilement réutilisable, permet une gestion durable du produit final.

Pour en savoir plus...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles