Une norme pour les médicaments dans l'eau

La Rédaction

Sujets relatifs :

Sous la houlette de Christophe Rosin, de l'unité de chimie des eaux du Laboratoire d'hydrologie de Nancy (Anses), un groupe de travail a rédigé sous l'égide de l'Afnor une nouvelle norme XP90-223. Celle-ci définit le protocole d'analyse normalisé pour la détection des résidus médicamenteux dans les eaux.

Elle définit une méthode de dosage de médicaments et métabolites dans la fraction dissoute des eaux via la chromatographie en phase liquide couplée à de la spectrométrie de masse en tandem. Elle s'applique aux échantillons filtrés d'eaux destinées à la consommation humaine, eaux souterraines et de surface.
Elle concerne un nombre restreint de molécules (26 de plusieurs familles thérapeutiques) pour harmoniser les pratiques entre laboratoires et limiter les variabilités et les incertitudes entre eux.
Mais il faudra une évaluation sur 3 ans avant qu'elle obtienne son statut de norme à part entière.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles