Une sécheresse déjà préoccupante !

La Rédaction

Sujets relatifs :

En mars, il y a déjà près de 80 % de nappes phréatiques qui ont en France un niveau inférieur à la normale.

En plus d'une pluie insuffisante ces dernières années, le dernier hiver n'a pas arrangé la situation. D'après le bulletin hydrogéologique du BRGM (Bureau de recherche géologique et minière) du mois de mars « l'absence de recharge sur les premiers mois de l'année 2012 risque d'affecter la capacité d'exploitation des eaux souterraines dans les mois à venir ».

Près de 50 % des nappes ont vu leur niveau baisser avec des pluies très en dessous de la normale. Le déficit le plus important connu depuis 1959 ! Sur la plus grande majorité du territoire, les valeurs sont en dessous des 25 % de la normale ! Dans l'Hérault, la pluviométrie habituelle est de 200 mm en hiver et elle n'a été que de 10 mm.

C'est dans ce contexte que l'enquête Eurobaromètre publiée par Bruxelles le 22 mars dernier prend tout son sens.

Ce sont 68 % des Européens qui jugent aujourd'hui que les problèmes liés à l'eau (sécheresse mais aussi inondation et pollution) sont très graves.

Et en conséquence, près des trois-quarts souhaitent que de nouvelles mesures soient prises, notamment la mise en place d'amendes plus élevées, une politique de tarification plus équitable et des incitations financières.

C'est la pollution chimique qui arrive en tête pour 84 % des Européens, puis le changement climatique (55 %) et les perturbations des écosystèmes aquatiques (49 %). Ceux qui doivent faire des efforts : les industriels (65 %), les agriculteurs (51 %) et les producteurs d'énergie (47 %).

Mais les personnes interrogées sont conscientes de leur rôle à jouer car 61 % d'entre elles estiment ne pas faire assez pour protéger cette ressource. Ils demandent à être mieux informés.

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Interview

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles