Une ville, un club de foot pro, l'autre exception française

La Rédaction

Sujets relatifs :

Qu'elles soient allemandes (Berlin, Hambourg, Munich, Francfort), anglaises (Londres, Birmingham, Liverpool, Manchester), espagnoles (Madrid, Barcelone, Valence, Séville) ou italiennes (Rome, Turin, Milan), les grandes métropoles de ces pays voisins abritent chacune, en première ou en deuxième division, au moins deux clubs de football professionnel. Rien de tel en France. Alors que le championnat 2013-2014 de Ligue 1 débute vendredi 9 août et que la Ligue 2 l'a précédé d'une semaine, à part les deux préfectures de la Corse, Bastia cette saison et Ajaccio la saison passée, aucune ville française, quel que soit son poids démographique, ne compte deux clubs professionnels en L1 et/ou en L2.
Le monde

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles