Unieux Vs Dexia : le juge est saisi

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire d'Unieux a déposé plainte le 19 avril contre la banque Dexia pour manquement au devoir de conseil et d'information. La commune a souscrit auprès de l'établissement un emprunt structuré dont l'indexation (parité euro / franc suisse) se révèle explosive : le taux variable s'élève à 12,5%, soit un surcoût annuel de 326 000 euros ; « c'est plus que l'épargne nette dégagée en 2010 », affirme le maire, Christophe Faverjon. Les discussions en vue d'un réaménagement de l'emprunt ont échoué ; Dexia a proposé à la commune de payer une indemnité de 6,47 M d'euros, en sus des 4 M encore dus, pour revenir à un taux fixe de 3,9 %. Selon le maire, cette « intransigeance » a une raison : « En réalité Dexia est dans une situation financière très délicate. Elle ne peut pas se permettre de faire une offre intéressante, elle préfère le risque du contentieux »

Sur ce thème, lire notre article "Dette pourrie : Unieux croise le fer avec Dexia"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles