abonné

Vacance temporaire d’un emploi : la fin d’un eldorado

Olivier Casenaz

Sujets relatifs :

, ,
Fini la souplesse presque illimitée de pourvoir des emplois par des contractuels, pour faire face à une vacance temporaire. Désormais, au-delà d’un délai de deux ans, ces emplois doivent être pourvus par des fonctionnaires ou par des agents inscrits sur liste d’aptitude.Avant le vote de la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels, l’autorité territoriale était autorisée, sur le fondement des dispositions du 1er alinéa, in fine, de l’article 3 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, à recruter des contractuels par l’intermédiaire de CDD d’un an pour faire face à des vacances temporaires d’emplois. De tels engagements pouvaient être renouvelés à l’identique, sans[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles