abonné

Variation sur la nouvelle avance et la variante dans la commande publique

Eric Lanzarone

Sujets relatifs :

, ,
Variation sur la nouvelle avance et la variante dans la commande publique

Straßenarbeiter im Winter mit Presslufthammer

© AdobeStock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Depuis que la notion de service fait est tombée en désuétude en matière de commande, l’avance a retrouvé des couleurs. Se posent les questions sur l’opportunité et le fonctionnement d’une éventuelle variante sur l’avance. On fait le point.

Les règles de la comptabilité publique prévoient que le paiement ne peut intervenir qu’une fois le service fait, c’est-à-dire lorsque l’acheteur public a constaté que les prestations ont bien été réalisées et qu’elles sont conformes au contrat signé.

Une avance plafonnée ?

On sait qu’en vertu du décret n° 2020-1261 du 15 octobre 2020 relatif aux avances dans les marchés publics, le principe du service fait, grand principe du droit budgétaire, n’existe plus ou quasi plus dans la commande publique.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles