Venelles mise sur les réseaux numériques

Venelles mise sur les réseaux numériques

© Denisproduction.com

Venelles, petite commune des Bouches-du-Rhône multiplie les projets de réseaux intelligents. Ce qui lui vaut des récompenses.

L’association Villes Internet, association d'élus consacrée à l'Internet citoyen et au numérique urbain, récompense chaque année des collectivités qui inscrivent une politique Internet et numérique dans leur mission de service public à l'occasion de son concours annuel du Label national « Territoires villes et villages internet ». Cette année, elle a ajouté à ces récompenses des mentions «  Numérique responsable et durable  » matérialisées par une arobase verte sur le panneau des entrées de villes.

À lire :  Rendre le numérique plus écologique : «  dépêchez-vous, c’est (encore) possible  »

La commune de Venelles (8 300 habitants, Bouches-du-Rhône) doit largement son arobase verte à son côté « ville intelligente ».

Un réseau Lorawan, qui permet de récupérer des données via une quantité de capteurs, couvre tout le territoire de la commune de Venelles (8300 habitants) et lui permet aujourd’hui d’optimiser et de piloter à distance l’ensemble de son système d’irrigation. « C 'est important dans nos territoires où il fait très chaud. On ne verra plus de ronds-points très verts arrosés en plein été, tout sera optimisé... », explique Thibault Demaria, conseiller municipal délégué aux nouvelles technologies et à la Smart city.

Ayant pris goût à l’innovation, la ville expérimente aussi le projet pilote Diams lancé par la Métropole Aix Marseille-Provence et financé par l’Europe. Il s’agit d’équiper les véhicules de la Poste de capteurs pour collecter de l’information et quantifier la pollution de l’air, pour mieux la diminuer...

« Venelles étant située sur un bord de route, on répond à une demande des citoyens en leur apportant les données et à chaque fois les actions pour faire baisser la pollution, le bruit, les nuisances... », explique Thibault Demaria.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Sur l’eau, la Lozère de moins en moins « coule »

Sur l’eau, la Lozère de moins en moins « coule »

Dans le cadre du Salon des maires organisé par le centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Lozère et l’AMF départementale, le 13 octobre dernier, les élus ont tiré le bilan d’un été torride sur la ressource en...

Quel rôle pour les intercommunalités dans la transition climatique ?

Quel rôle pour les intercommunalités dans la transition climatique ?

Le Grand Lyon face au défi de la collecte des biodéchets

Le Grand Lyon face au défi de la collecte des biodéchets

Réemploi : quand le déchet devient une ressource

Réemploi : quand le déchet devient une ressource

Plus d'articles