Vers une tarification progressive de l'eau ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Alors que l'Assemblée nationale examine depuis le 25 septembre une proposition de loi sur la tarification progressive de l'électricité et du gaz, et que des amendements proposent que l'eau soit concernée à titre expérimentale, ce mouvement gagne aussi les collectivités en ce qui concerne l'eau potable.

Ainsi, Dunkerque vient d'annoncer « en grande pompe » (sans jeu de mots !) qu'une nouvelle tarification sera mise en place à compter du 1er octobre par le Smaerd (Syndicat mixte pour l'alimentation en eau de la région de Dunkerque) qui compte 84 000 foyers.

Elle sera modulée en fonction de la consommation, des ressources et de la composition du foyer. Trois classes de tarifs ont été arrêtés après un travail de deux ans de mise au point avec la Lyonnaise des Eaux qui a en charge le service de l'eau et de l'assainissement jusqu'en 2017.

Ces trois tarifs liés à la consommation distinguent « l'eau essentielle » (jusqu'à 75 m3 par an et par foyer), « l'eau utile » (entre 75 et 200 m3, ce qui est déjà élevé !) et « l'eau confort » (au-dessus de 200 m3).

Pour la première tranche, le tarif sera de 0,83 ¤/m3 alors que jusqu'à présent, il était de 1,01 ¤/m3 (soit une baisse de 20 %). Mais pour adopter une tarification plus sociale, il ne sera que de 0,32 ¤/m3 pour les 8 600 foyers titulaires de la CMU. La seconde tranche monte à 1,53 ¤/m3 et la troisième à 2,04 ¤/m3. Afin d'éviter les effets de seuil, les familles nombreuses (5 personnes par foyer) bénéficieront aussi d'un « chèque eau » de 12 ¤uros par personne et par an.

Comme pour les autres collectivités qui se sont engagées dans cette tarification, Dunkerque s'attend à une baisse de 7 à 8 % d'ici 2017 (Libourne a baissé de 10 %).

Une expérience intéressante qui montre que la tarification progressive n'a pas de caractère social « en soi » si elle n'est pas accompagnée d'autres mesures.

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

La où nous peinons à offrir des "Pass culture" permettant un accès complet et bon marché à nos musées, les Belges, Suisses et Allemand on une longueur d'avance. Peut-être pourrions-nous nous en inspirer ?Peut-être le haut...

19/10/2021 | Culture
Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Plus d'articles