Vidéosurveillance : Boulogne-Billancourt dans le collimateur

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un rapport de la CRC d'Ile-de-France épingle la mauvaise gestion de la vidéosurveillance par la mairie de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), jugée trop coûteuse, pour un nombre de réquisitions judiciaires faible. Au total, 16 caméras de vidéosurveillance - dont 5 en panne depuis leur installation- sont chargées de scruter depuis 2005 cette ville UMP. Les magistrats rappellent le montant important des subventions publiques pour ces caméras et le paiement quasiment intégral de l'entreprise en charge malgré des appareils défectueux. En outre, le dispositif n'a jusqu'ici jamais fait l'objet d'une évaluation.

Sur ce thème, lire notre article "Vidéosurveillance : deux villes de gauche, deux réponses"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles