Vidéosurveillance : Gaillac trop pressée

La Rédaction

Sujets relatifs :

La municipalité a installé en 2010 une dizaine de caméras de surveillance pour protéger ses bâtiments publics. Elle doit aujourd'hui appuyer sur le bouton « stop ». La commune a en effet omis d'obtenir une autorisation d'exploitation du réseau de la commission départementale de vidéo proctioten et la publication d'un arrêté préfectoral. « Un concours de circonstances malencontreux », plaide la ville. D'autant plus ennuyeux que des images ont été visionnées dans le cadre d'une enquête sur un vol.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles