abonné

Vidéosurveillance : un Big Brother pour recueillir des preuves

Lauren Crance

Sujets relatifs :

Vidéosurveillance : un Big Brother pour recueillir des preuves

videosurveillance-2

© tomas-fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

L'autorité investie du pouvoir disciplinaire doit être en mesure d'établir la matérialité des faits à l'origine d'une sanction. L'utilisation d'enregistrements vidéo peut être un mode probatoire efficace. Mais, pour être admises, les informations doivent avoir été recueillies de façon licite. Or, la protection des droits de la défense et de la vie privée des agents impose le respect d'une procédure rigoureuse. Un rappel des principales caractéristiques de la procédure de vidéosurveillance s'impose.

L'autorité territoriale qui décide d'engager des poursuites à l'encontre de l'un de ses agents doit rassembler suffisamment d'éléments pour prouver l'existence de la faute, car elle doit être en mesure d'établir l'exactitude matérielle des faits reprochés. Ce[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Quelle opposabilité des délais de recours dans le cadre d’une requête indemnitaire collective ?

Quelle opposabilité des délais de recours dans le cadre d’une requête indemnitaire collective ?

Des recours sont possibles après une décision de l’administration, mais dans des délais précis. Du coup, leur recevabilité est un sujet central, non seulement entre l’agent et son employeur, mais aussi entre cette dernière et les...

15/02/2022 | Statut
Ruptures conventionnelles : quel bilan dans la territoriale ?

Ruptures conventionnelles : quel bilan dans la territoriale ?

Opinion : presque 25 ans après, l’application non sans mal des « 35 heures » dans la territoriale

Opinion : presque 25 ans après, l’application non sans mal des « 35 heures » dans la territoriale

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Plus d'articles