Ville de Paris : 504 millions pour le logement.

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Ville de Paris dépensera 504 millions d'euros en 2013 pour le logement, un "record historique" dans un domaine qui est une "priorité", a souligné jeudi le maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) lors de ses voeux aux conseillers de Paris et collaborateurs de cabinet.

"2013 est l'année où Paris aura déployé les moyens les plus puissants au service du droit au logement. 504 millions d'euros seront dépensés en 2013, c'est un record historique", a affirmé M. Delanoë.

"Le logement est bien sûr notre priorité et en 2013 nous serons encore plus forts que dans les années précédentes", a-t-il observé.

La ville atteindra dès 2014 l'objectif de 20% de logements sociaux fixé par la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain), six ans avant l'échéance légale, a rappelé M. Delanoë.

L'objectif qu'elle s'était fixé en 2008 de financer 4.000 logements étudiants sur la mandature sera atteint "en 2013", a-t-il annoncé.

La procédure d'amélioration de l'attribution des logements sociaux décidée par l'exécutif sera "mise en oeuvre en 2013", a aussi promis le maire.

M. Delanoë a indiqué qu'il avait demandé aux bailleurs sociaux de rendre plus aisée la colocation dans le parc social, et qu'il avait écrit au Premier ministre pour qu'elle soit facilitée par la loi.

Le maire a en outre demandé à Jean-Marc Ayrault de "prendre des dispositions législatives de manière à encadrer la hausse des loyers du logement meublé".

Bertrand Delanoë a énuméré les nombreuses réalisations qui verront le jour en 2013, pour sa dernière année complète comme maire de Paris: 25 hectares d'espaces verts, la première centrale photovoltaïque de centre ville (rue Pajol), des équipements sportifs et culturels (cinéma Louxor, Institut des cultures d'Islam, stade Jean-Bouin), des projets d'aménagement (berges de Seine, une partie des Halles, la place de la République).

Le maire a espéré que 2013 soit "l'année de naissance de l'instance de gouvernance de la métropole parisienne" et a souligné que la contribution de Paris à la solidarité territoriale atteindrait "320 millions d'euros".

Sur un plan symbolique et mémoriel, il a annoncé son souhait de voir la place de l'Hôtel de Ville rebaptisée "Place de l'Hôtel de Ville-Esplanade de la Libération", et que 50 noms de femmes et 50 noms d'hommes soient attribués à des rues, places, bâtiments.

2013 sera l'occasion de célébrer avec force les 70 ans de la mort de Jean Moulin, et les 70 ans de l'adoption du programme du Conseil national de la Résistance, a-t-il dit.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles