Vol de Marianne en Bretagne

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le buste de Marianne de la mairie de Quimper a été dérobé en fin de semaine dernière et le vol a été revendiqué lundi dans un tract par le Front de libération des Mariannes, pour qui la sculpture quimpéroise est le "symbole de la démocratie bafouée en Bretagne".

"On s'est aperçu du vol en fin de semaine dernière", a déclaré à l'AFP Nathalie Conan, directrice du cabinet de Bernard Poignant, maire socialiste de Quimper et conseiller auprès de l'Elysée, confirmant une information du quotidien Le Télégramme.

Mme Conan a indiqué qu'une main courante serait déposée mardi au commissariat de police. Elle a suggéré aux auteurs du vol de rapporter le buste, tout en qualifiant leur action de "puérile et vraiment peu glorieuse".

"Nous, commando du FDLM (Front de libération des Mariannes, ndlr), revendiquons l'action ayant abouti à la libération de la Marianne de Quimper, symbole de la démocratie bafouée en Bretagne", est-il écrit dans un communiqué parvenu à l'AFP, via la radio France Bleu Breizh Izel.

Le document réclame un statut juridique pour la langue bretonne, la réunification de la Bretagne et le droit pour les Bretons de décider de leur avenir.

Le tract est accompagné d'une photo d'une Marianne, un chapeau sur la tête et des lunettes de soleil sur le nez, posée sur une plage derrière un livre ouvert sur la couverture duquel on peut lire "Petit manuel de désobéissance civile".

"La Marianne de Quimper est la première à prendre ses jambes à son cou, en attendant que d'autres la rejoignent", prévient le communiqué.

AFP

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles