abonné

William Edwards Deming, l’Américain qui a appris la qualité aux Japonais

Eric Delon
William Edwards Deming, l’Américain qui a appris la qualité aux Japonais

W. Edwards Deming

© FDA - Wikimedia Commons

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Ce professeur américain, considéré comme un gourou des deux côtés du Pacifique, a appris le management de la qualité aux Japonais avant de convertir ses compatriotes.

William Edwards Deming est né le 14 octobre 1900 dans l’Iowa, à Sioux City. En 1906, ses parents partent vers le Far West et s’installent à Cody (Wyoming), la ville de Buffalo Bill. Après avoir décroché un master en mathématiques et physique à l’université du Colorado, il part sur la côte Est, à Yale, où il obtient son PhD (doctorat) en 1928.

Doctorant, Deming est embauché deux étés de suite dans une filiale d’AT & T, la Western Electric Company, à Hawthorne où il travaille sur les méthodes d’échantillonnage statistique avec un grand statisticien, Walter A.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles