abonné

William Edwards Deming, l’Américain qui a appris la qualité aux Japonais

Eric Delon
William Edwards Deming, l’Américain qui a appris la qualité aux Japonais

W. Edwards Deming

© FDA - Wikimedia Commons

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Ce professeur américain, considéré comme un gourou des deux côtés du Pacifique, a appris le management de la qualité aux Japonais avant de convertir ses compatriotes.

William Edwards Deming est né le 14 octobre 1900 dans l’Iowa, à Sioux City. En 1906, ses parents partent vers le Far West et s’installent à Cody (Wyoming), la ville de Buffalo Bill. Après avoir décroché un master en mathématiques et physique à l’université du Colorado, il part sur la côte Est, à Yale, où il obtient son PhD (doctorat) en 1928.

Doctorant, Deming est embauché deux étés de suite dans une filiale d’AT & T, la Western Electric Company, à Hawthorne où il travaille sur les méthodes d’échantillonnage statistique avec un grand statisticien, Walter A.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles