« Yes, You Can » : soyez le manager de vos projets

Bruno Cohen-Bacrie

Sujets relatifs :

Les publications sur le management fourmillent de sujet sur la prise de risque, le leadership, ou l’évaluation. Rien cependant, ou si peu, sur les outils permettant de se donner les bons objectifs et sur les méthodes pour les atteindre. Dans un récent ouvrage, Jean-Claude Bernardon nous livre quelques pistes bienvenues. Entretien.

Jean-Claude Bernardon est diplômé de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace (Sup Aéro 1981). Il a commencé sa carrière chez Dassault, a travaillé aux États-Unis, puis a été associé dans des cabinets internationaux de conseil en management avant de créer sa société de conseil en stratégie opérationnelle. Il accompagne depuis 25 ans des cadres dirigeants et managers dans leur réflexion stratégique et la conduite de leurs projets en contexte de changement. Conférencier, Jean-Claude Bernardon publie également des articles d’économie et de management, participe à des think tanks sur la compétitivité des firmes et l’économie globalisée. Il est formateur en leadership du changement à l’Université pour des entreprises privées.

Pourquoi vouloir aider les manager à atteindre leurs objectifs ?

Dans les écoles et les universités, il y a des cours sur le management de projet, sur la gestion du temps, sur la maîtrise des risques, sur la gestion des réseaux mais à peu près rien sur les méthodes et les outils pratiques permettant à chacun de se donner les bons objectifs, d’imaginer une méthode pour les atteindre, de surmonter ses craintes, et de trouver les bonnes informations et les bonnes personnes pour réussir. Quelques auteurs américains ont écrit de bons livres sur le sujet, mais il n’existait rien en France de comparable.J’ai eu la chance de dispenser un cours sur la formation au métier de consultant auprès d’une population de cadres confirmés, et j’avais régulièrement des questions sur ce sujet. J’ai fini par l’inclure dans mon cours, et ce fut le point de départ de mon livre.

Comment résumeriez-vous la philosophie globale de la méthode Yes You Can ?

Au fond cette philosophie est annoncée dans le titre de l’ouvrage, Yes You Can, clin d’œil au mot d’ordre de campagne de Barack Obama. Yes You Can veut dire que nous pouvons tous atteindre nos objectifs, si tant est que nous procédions avec méthode et détermination. La détermination, c’est la motivation ferme et définitive à atteindre notre objectif parce que nous sommes intimement persuadés qu’il est indispensable à notre bonheur, qu’il n’est pas qu’un fantasme ou une velléité. Je donne des indications précises sur la manière de passer au crible nos objectifs et de retenir ceux qui nous conviennent, c’est-à-dire ceux qui sont en phase avec notre vision de notre vie.
Il est rare de réussir seul, les autres sont indispensables à notre succès
Ensuite la différence entre ceux qui réussissent et ceux qui sont à la peine se fait sur les méthodes qu’ils emploient. Trop souvent nous partons un peu à l’aventure sans feuille de route précise, et nous consommons du temps et de l’énergie pour peu de résultats. J’explique dans mon livre comment trouver une bonne stratégie pour réussir, construire un plan de travail, se mettre en conditions mentales pour réussir, s’entourer des bonnes personnes, être efficace au quotidien, rebondir en cas d’échec et progresser sûrement vers l’objectif.

Dans les recommandations ou conseils que vous formulez, lesquels vous paraissent les plus significatifs ?

Tout d’abord d’être le manager de vos projets, de vous en sentir entièrement responsable. Tout ce qui arrive n’est pas de votre fait, mais si 80 % des problèmes sont en vous, 100 % des solutions sont en vous. C’est à vous de les trouver… et d’apprendre de vos erreurs, c’est mon deuxième conseil. Il est si facile de se défausser sur les autres, de ne pas voir sa part dans une erreur et donc de ne rien apprendre. Ensuite il est rare de réussir seul, les autres sont indispensables à notre succès. Il faut les solliciter, mais de manière ciblée, efficace. Je décris les règles de ce que j’appelle le réseautage de précision.La matière première du succès ce sont les bonnes idées que vous aurez. Être innovant est le grand mot de ce siècle. Mais l’innovation n’est pas réservée à une élite. J’en donne les grandes règles : être habité par votre projet pour capter toutes les informations utiles, vous immerger dans les lieux où les choses se passent, lire beaucoup, écouter attentivement et surtout noter immédiatement toutes les bonnes idées qui vous viennent à l’esprit, pour ne pas les oublier. Je présente aussi une méthode pour stimuler votre production d’idées.

Les objectifs sont au cœur de votre propos. Ils jouent un rôle très important ?

Oui, l’objectif, c’est ce qui fixe le cap et vers lequel tous vos efforts vont tendre, et j’en donne une définition précise : un objectif est un résultat précis, important pour vous, que vous souhaitez atteindre dans un délai donné, avec un niveau de risque accepté et impliquant des efforts volontairement consentis. Dans cette phrase tous les mots sont importants.
L’objectif, c’est ce qui fixe le cap et vers lequel tous vos efforts vont tendre
D’abord il faut choisir les bons objectifs, trop souvent nous visons trop d’objectifs à la fois et nous diluons notre énergie. Un objectif n’est pas un fantasme ou l’imitation des autres, c’est quelque chose qui est essentiel pour vous. Et parce que c’est essentiel vous allez investir de l’énergie, votre temps ou de l’argent pour l’atteindre. Mais pour atteindre une cible il faut la voir précisément, l’objectif doit être précis et défini dans le temps. Enfin il faut en apprécier le risque et être prêt à l’assumer.Bergson déjà soulignait que choisir c’est renoncer. L’objectif précis est ce qui permet d’être sûr qu’on a bien choisi.

Deux conseils principaux pour les managers de demain • « Ne sous-estimez pas le facteur temps. Peter Drucker l’a très bien dit, nous surestimons ce que nous pouvons faire en un an, mais nous sous-estimons ce que nous pouvons obtenir en cinq ans. La persévérance dans l’effort tendu vers l’objectif est essentielle. • Programmez-vous pour le succès, comportez-vous comme si vous aviez réussi, cette attitude agit comme un aimant sur les événements. Ceux qui réussissent sont souvent ceux qui ont déjà réussi dans leur tête ».

atteindre-objectifs-yes-you-can

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Dis-moi comment tu recrutes, je te dirai qui tu es

Dis-moi comment tu recrutes, je te dirai qui tu es

Nous remettons en cause bien des fonctionnements des collectivités, que nous jugeons inefficaces ou obsolètes. Mais quand il s’agit de recrutement, c’est souvent le statu quo : mêmes méthodes, mêmes dysfonctionnements depuis des...

Fixez-vous des objectifs SMART

Infographie

Fixez-vous des objectifs SMART

À lire : les Grands Auteurs en Management

À lire : les Grands Auteurs en Management

Adoptez le management visuel

Adoptez le management visuel

Plus d'articles