Yet Another Google Killer

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables, y compris sur Internet. Combien de "Google Killers" sont tombés au champ d'honneur cette dernières décennies ? Un certain nombre, ce qui n'empêche pas ses hypothétiques concurrents de tenter leur chance. Dernier en date, Qwant, joujou coloré 100 % made in France qui propose un affichage par défaut un peu différent des résultats. Là où Google nous oblige à choisir entre différents types de ressources (web, images, actualités...), Qwant propose d'afficher simultanément, dans 5 colonnes, plusieurs catégories de résultats : web, actualité ("live"), knowledge graph (même principe que Google), social (infos publiés sur Twitter, Facebook...) et shopping (sites marchands). Le moteur affiche également des images (photos et vidéos) dans la partie haute de l'écran. Il existe trois autres options d'affichage : en mosaïque, avec choix du type d'information affiché, uniquement les images ou uniquement les résultats issus des réseaux sociaux.

Reposant temporairement sur Bing pour sa partie web (c'était LA polémique dès les premiers jours de lancement su site), Qwant utilisera prochainement son propre moteur de recherche tout en s'appuyant sur les API d'autres outils comme Amazon ou Wikipedia.

A lire également : "Qwant : derrière la page d'accueil du « Google killer » français", Thomas Pontiroli, Clubic.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles