ZAPA : une liste des véhicules bannis des centres-villes

La Rédaction

Sujets relatifs :

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté une nomenclature des véhicules polluants pouvant être interdits dans les centre-ville des agglos volontaires pour expérimenter les zones d'action prioritaires pour l'air (ZAPA). Cette liste a été présentée à l'occasion des Assises de la qualité de l'air, organisées hier et auourd'hui à Paris par l'Ademe. Elle établit quatre catégories de véhicules, classés de A (très polluants) à D, pour les deux-roues, les voitures particulières, les utilitaires, les poids-lourds et les bus. Dans la catégorie des véhicules les plus polluants figurent notamment les voitures construites avant septembre 1997 et les deux-roues d'avant juin 2004. Ces catégories sont calquées sur les normes européennes fixant les limites maximales de rejets polluants des véhicules.

La ministre a précisé que l'interdiction de ces véhicules se ferait « à la carte » dans les ZAPA des huit agglomérations volontaires (Paris, Saint-Denis, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Nice et Aix-en-Provence) pour l'expérimentation, laquelle se déroulera pendant au moins trois ans à partir de 2012. Les collectivités pourront ainsi choisir les catégories de véhicules interdites, les périmètres géographiques, les horaires ou périodes d'interdiction, etc.

L'association des Maires de grandes villes de France (AMGVF) a réagi favorablement à cette annonce, en soulignant que la mise en place des périmètres doit être conforme à la libre administration des collectivités locales, et être accompagnée d'un développement de transports alternatifs au service des populations concernées. »
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles