Dossier

Réussir le bien-être au travail

Réussir le bien-être au travail © yossarian6

Élément phare du discours managérial depuis quelques années, le bien-être au travail devient aussi une revendication majeure des salariés, du bas en haut de la hiérarchie. Autonomie, confiance, bienveillance, traque du harcèlement, prévention des risques psychosociaux, ligne managériale… les éléments à mettre en place pour que l’ensemble des salariés travaillent dans de bonnes conditions sont nombreux.

Pour autant, le bien être au travail ne saurait se contenter de bonnes intentions.

Il passe par la mise en place de techniques de management et de dispositifs de travail qui sont tout sauf du management au doigt mouillé, fut-il plein de bonne volonté.


En partenariat avec




Élément phare du discours managérial depuis quelques années, le bien-être au travail devient aussi une revendication majeure des salariés, du bas en haut de la hiérarchie. Autonomie, confiance, bienveillance, traque du harcèlement, prévention des risques psychosociaux, ligne managériale… les éléments à mettre en place pour que l’ensemble des salariés travaillent dans de bonnes conditions sont nombreux.

Pour autant, le bien être au travail ne saurait se contenter de bonnes intentions.

Il passe par la mise en place de techniques de management et de dispositifs de travail qui sont tout sauf du management au doigt mouillé, fut-il plein de bonne volonté.

Les autres dossiers de la rubrique : Dossier management

Management : notre best of 2018

Management : notre best of 2018

Tout au long de l’année 2018, nous vous avons proposé des articles dans la rubrique E=MC2. L’objectif : vous donner,  à vous et à vos équipes,  des « billes » pour devenir de meilleurs manager. Voilà, en un clic, les articles qui ont été les plus lus en 2018 ! 

Le manager harcelé par... son équipe !

Le manager harcelé par... son équipe !

On a l’habitude des cas d’agents harcelés par leur manager et non l‘inverse. Et pourtant, cela existe… Pour sortir de cette situation, il est nécessaire que la victime libère sa parole auprès d’une personne en qui elle a confiance et qui saura la guider dans la marche à suivre. S’il le souhaite, pour aider un collaborateur ou un collègue, tout manager peut se former au langage de neutralité bienveillante. Le service qu’il rendra à la victime est de libérer sa parole, étape majeure de la prise de conscience d’une situation qui ne lui appartient pas.